Chiens visiteurs

Qu’est ce qu’un chien visiteur : 

Un chien visiteur, c’est un chien qui vient visiter des personnes « coincées derrière les murs …. « , ceux de la vieillesse, de la maladie, du handicap, des prisons, de l’exclusion …. mais également des enfants scolarisés à fin d’informations et de prévention des morsures, …..
 
Des bienfaits ont été constatés et prouvés scientifiquement sur les plans physique, psychologiques et sociaux avec des effets à court terme et long terme dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Cependant, l’accès des animaux de compagnie dans ces lieux de vie est souvent difficile à obtenir alors même que la réglementation ne l’interdit pas.
 
C’est pourquoi, des maîtres bénévoles peuvent se rendre régulièrement dans ces établissements accompagnés d’animaux sélectionnés. 
 
  Qu’apporte un chien visiteur : 
Le chien visiteur permet parfois de briser ces murs, facilite le mouvement, la parole …
Le chien de compagnie peut jouer le rôle de médiateur et d’aide à la thérapeuthique en collaboration avec des professionnels pour les personnes âgées, les malades et les personnes handicapées. Ces animaux ne sont pas thérapeutes, mais ils contribuent, à leur insu, à notre bien-être. 
 

ROBEEN- Berger Blanc Suisse

Nos chiens visiteurs : 

DAMON- Malinois            
OSKY- Shetland                                                                                              
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newton- Border collie

 Les fonctions du chien visiteur :
  Dans les Hôpitaux : 
La chaleur de sa fourrure, sa présence affectueuse, son contact physique vont le transformer en auxiliaire de santé humaine pour améliorer l’état physique des malades en améliorant leur état moral.
En maisons de retraite :
Il va rassurer par sa spontanéité et sa sincérité, il sécurise, il permet de communiquer avec les autres, il permet de renouer avec la vie et d’avoir un but, il redonne confiance en soi, il comble le vide. L’être humain vit plus longtemps, il aura de plus en plus besoin de ces aides.
En visites dans les écoles sont avant tout pédagogique : 
l’enseignant peut grâce au chien introduire l’apprentissage des pays selon l’origine des races, l’orthographe, les méthodes pour éduquer, les rapports sociaux corrects, etc. Les enfants vont apprendre le respect de la vie, comment voir, sentir, toucher, écouter. Ils sauront quels sont les comportements à éviter pour ne pas se faire mordre.
Avec les enfants des quartiers défavorisés : 
Le chien peut être utilisé comme un moyen d’apprendre le respect de l’autre, il développe l’empathie. Il peut participer à la réintégration sociale en établissant une relation symbiotique, il permet d’aller à la rencontre de l’autre.

 


 Comment aborder l’activité « chien visiteur » : 
Les points essentiels sont les mêmes : convention avec un établissement, assurance individuelle ou collective, formation des maîtres et tests de probation des chiens, contrôle régulier et entretien de l’état sanitaire des chiens.

Pour devenir chien visiteur/chien médiateur, il faut passer un stage théorique et pratique, avec des tests avec son chien, d’une durée de 2 jours. 

 Le chien présenté doit avoir au minimum 1 an, être sociable, avoir un minimum d’éducation, être stable au niveau comportement, bien dans sa tête, ses pattes et ses poils …

Il n’est pas obligé d’être LOF, tous les chiens sont autorisés sauf les chiens catégorisés et les chiens inaptes aux tests de sélection.

L’activité chien visiteur est une intervention bénévole. Les intervenants travaillent en partenariat sous couvert d’un référent ou professionnel de la structure et sous convention avec des organismes public et privés.

 

Il reste alors à se lancer en accompagnant un groupe déjà en activité ou en montant un nouveau projet de chien visiteur.

L’établissement où intervient le chien visiteur devra signé une convention. Monter un projet consiste donc à trouver l’accord sur toutes les modalités d’intervention pour la satisfaction des deux parties (long mais indispensable).
 
Merci à la maison de retraite Résidence Valmy et à Brigitte, l’animatrice qui est devenu notre premier partenaire pour ce projet.
 

Cette activité est ouverte à tous, sous réserves des conditions énoncées ci-dessus, si vous êtes intéressés ⇒ Contacter directement la présidente : Maryline MARTIN.