pistage

Le pistage français

Responsable : Louis CHAPPAZ

Horaires d’entraînement et lieu : Mercredi : 8h30 /11h30 Plateau de Corcelles & Dimanche : 8h30 / 11h30 Plateau de Corcelles


Le concours 2018 de pistage français, organisé par l’ADSC, aura lieu les 3 et 4 novembre 2018. Lettre et engagement : Lettre d’invitation et engagement concours Pistage du 3 et 4 novembre 2018


Le Pistage Français est une discipline sportive canine qui a pour but de mettre en valeur les qualités olfactives du chien.

Le Pistage Français en quelques mots :

Le travail du chien consiste à suivre une piste (un parcours prédéfini) comportant certaines difficultés, où le chien doit trouver un ou plusieurs objets, le(s) rapporter à son maître, s’asseoir devant lui objet en gueule ou marquer l’objet en se couchant devant.

Comment le chien fait pour suivre une piste :

Il suit une odeur, l’odeur laissée par le traceur (personne qui fait la piste), car toute personne, lorsqu’elle marche, dépose d’infimes molécules olfactives que le chien peut sentir. La prise d’odeur se fait aux piquets de départ de la piste.

L’apprentissage peut commencer dès 2 mois, plus le chien travaille tôt mieux c’est, car il prendra de plus en plus d’expérience. Dès qu’il aura obtenu son CSAU (au plus tôt à l’âge d’un an) le chien pourra faire de la compétition. Toutes les races de chiens possèdent des qualités olfactives, mais à des degrés divers (le doberman ou le berger allemand ayant par exemple plus de cellules qu’un boxer).

Les qualités :

Pour le maître : patience et sagesse, car le travail du chien doit se faire sans contrainte et il doit être progressif! Pour le chien : avoir du nez bien sûr! Mais aussi de l’initiative et surtout l’envie. Envie de travailler pour se faire plaisir (car la motivation est très importante) et de faire plaisir à son maître.
Le Pistage Français est un jeu et une grande complicité entre chien et maître. Discipline méconnue qui pourtant demande autant de travail que d’autres activités canines, le pistage est un grand moment de partage entre le maître et le chien, un moment de complicité silencieux dans le petit matin glacial…

Il existe deux grandes catégories de difficultés différentes :

Le pistage libre : le chien réalise un parcours seul, non accompagné de son conducteur, il doit pister seul pour retrouver un objet situé au bout de la piste et le ramener à son maître.

Le trait limier : Le chien réalise un parcours suivi de son conducteur à l’aide d’une longe de 10m. Il doit retrouver plusieurs objets et découvrir le traceur.

historique

pistage